Les outils de tatouage traditionnel sont composés d'un peigne aux dents en os ou en écailles de tortue, fixées à un manche de bois. Les dents sont trempées dans une encre à base de charbon de noix diluée dans l'huile ou dans l'eau.
Les dents sont placées sur la peau tandis que le tatoueur frappe le manche à l'aide d'une autre baguette de bois, provoquant l'incision de la peau et la pénétration de l'encre. Le mot tatau - qui est à l'origine du mot tatouage - est l'onomatopée de ce battement rythmé.

tamoko_16