La tribu des femme-girafes

Les Pa Dong forment une petite minorité dans la tribu des Karens Rouges, appelés aussi Karennis. Originaires de Birmanie, où ils formaient un petit état quasi indépendant avec leur propre gouvernement et armée, les Karenni durent fuir en Thaïlande.
Lorsque l’on demande aux femmes girafes d’où vient leur collier, on n’obtient jamais la même réponse. En effet, il existe plusieurs hypothèses : certaines disent que cette coutume était apparue afin d'empêcher les femmes de quitter le village pour se marier dans d'autres tribus, d'autres disent que c’est pour leur éviter d'être prises en esclavage par les birmans parce que le collier les rendent "laides" : les femmes ne sont pas autorisées à se marier en dehors de celle-ci. Et la doyenne des femmes girafes qui porte son collier depuis ses cinq ans dit tout simplement : "C'est la tradition".

t_FEMME_GIRAFE_SOURIANTE Contrairement à la rumeur le collier n'est pas fait d'une accumulation d'anneaux mais d'une spirale en bronze qui est changée au fur et à mesure de la croissance. Elle n'allonge pas le cou, mais abaisse les côtes. Elle peut être retirée sans réel danger. En effet, des radios d’une femme girafe ont été examinées par deux médecins (un vietnamien et un Belge) ; ils sont d’accord pour dire que la déformation n’est pas définitive : la spirale ne repose pas tant sur les os du cou mais sur les côtes qui sont cons