L'ART CORPOREL

28 novembre 2005

"La Beauté est dans l'oeil de celui qui regarde"

oeil

Bonjour et bienvenus à tous,

Ce blog est dédié aux sociétés traditionnelles des quatres coins du monde qui ont conservé leurs pratiques ancestrales liées à l'art corporel. L'objectif est de faire découvrir ou redécouvrir des pratiques culturelles peu orthodoxes qui ont inspirées les phénomènes de mode de nos sociétés occidentales, tels le piercing ou le tatouage.

Ce blog a pour vocation de rendre hommage à ces sociétés et non pas de faire étalage de leurs singularités ou "leurs extravagances" de manière triviale.

"La Beauté est dans l'oeil de celui qui regarde" reflète l'idée principale du blog. Ce qui est beau pour toi, ne l'est pas forcément pour autrui car la beauté est un critère qui dépend des codes esthétiques de chaque culture.

A tout moment, vous pouvez faire un ou plusieurs commentaires sur les articles et les photos du blog. N'oubliez pas d'indiquer votre nom (à défaut votre pseudo ) et votre adresse email avant de poster votre commentaire. Si vous ne remplissez tous les champs, votre message n'apparaîtra pas.

Si votre commentaire nous semble trop vulgaire ou indécent, nous nous réservons le droit de le supprimer car il ne serait  pas en adéquation avec l'esprit du blog.

Certaines de nos publications (articles ou photos) ont été partiellement empruntées à d'autres sites web. Toutes revendications de "droits d'auteurs" seront prises en compte. Nous nous engageons bien sûr à retirer toutes publications autres que les nôtres sur demande de l'auteur.

En espérant que la visite du blog vous apporte un nouveau regard sur l'art corporel, nous vous remerciant d'avance de l'attention que vous y porterez.

Bonne visite!!!

Isabelle et Gino.

Posté par Lequipedechoc à 07:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]


29 novembre 2005

L'origine du tatouage

La légende de Moko 

chef_maori1Selon la mythologie Maori, le tatouage a commencé par une histoire d'amour entre un jeune homme qui s'appelait Mataora (ce qui signifie "visage de la vitalité") et une jeune princesse du monde des ténèbres du nom de Niwareka.

Un jour Mataora frappa Niwareka. Niwareka s'enfuit alors pour rejoindre le royaume de son père, un royaume nommé Uetonga. Mataora, le coeur brisé et plein de remords, partit à la recherche de Niwareka.

Après bien des épreuves, il finit par arriver au royaume de Uetonga. Mais, après un voyage aussi éprouvant, la peinture de son visage avait perdu de son éclat.kahaia13

La famille de Niwareka se moqua de la piteuse apparence de Mataora. Humblement, Mataora implora le pardon de Niwareka, et elle finit par le lui accorder.

Le père de Niwareka offrit alors à Mataora de lui enseigner l'art du tatouage.

Mataora et Niwareka ont ensuite regagné le monde des humains à bord d'une pirogue double, escorté par de valeureux guerriers. Mataora enseigna à son tour l'art du tatouage. C'est ainsi que cette pratique divine devint un art populaire.

Posté par Lequipedechoc à 01:27 - - Commentaires [28] - Permalien [#]

Le tatouage à l'ancienne

Les outils de tatouage traditionnel sont composés d'un peigne aux dents en os ou en écailles de tortue, fixées à un manche de bois. Les dents sont trempées dans une encre à base de charbon de noix diluée dans l'huile ou dans l'eau.
Les dents sont placées sur la peau tandis que le tatoueur frappe le manche à l'aide d'une autre baguette de bois, provoquant l'incision de la peau et la pénétration de l'encre. Le mot tatau - qui est à l'origine du mot tatouage - est l'onomatopée de ce battement rythmé.

tamoko_16

Posté par Lequipedechoc à 01:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

L'origine du piercing

De plus en plus le piercing devient un phénomène de mode. On se perce pour implanter un objet décoratif essentiellement au niveau du nez, du nombril et des oreilles.
Dans certains milieux comme cela l'a été pour les punks, le piercing fait partie de la culture. Il est incontournable et est une expression de l'identification et de l'assimilation à ce groupe social.

Posté par Lequipedechoc à 01:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

Le piercing du nez

piercing_nvlle_guin_e_2Hypothèse 1) Le piercing de la cloison nasale est originaire de Nouvelle-Guinée ou les Papous l'ornent de bijoux en os ou en bois. Actuellement ce piercing a moins de succès a cause de sa connotation évidente du taureau. C'est un des rares piercings qui a l'avantage de pouvoir être caché. On peut placer un anneau ou un fer à cheval.

Hypothèse 2) Le piercing de la narine est supposé avoir pris naissance au Moyen-Orient il y a presque 4000 ans.piercing_inde_13 De là, il s'est étendu à l'Inde au 16ème siècle, où il a été rapidement adopté dans les castes nobles. Le type de bijou porté pouvait servir à distinguer la caste et la position sociale a laquelle appartenait le porteur du piercing.

Ce piercing a été amené dans l'ouest par les hippies qui ont beaucoup voyagé en Inde dans les années 60 et 70 puis il a été adopté par les punks dans les années 80 jusqu'a devenir tout à fait populaire.

piercing_nasal_perou1Le piercing nasal est également devenu un ornement corporel pour certaines tribus du Pérou en amérique du sud.


Posté par Lequipedechoc à 02:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Le piercing des oreilles

C'est de loin l'endroit le plus commun ou l'on peut trouver un piercing. piercing_oreille_massa__2

Jadis, ce piercing aurait pu permettre de distinguer une personne riche d'une personne pauvre, mais ce n'est plus le cas. Les marins se perçaient l'oreille en croyant que ça améliorait la vue. Les Romains, quant à eux, associaient ce piercing à la richesse et au luxe.

Certaines tribus africaines et américaines agrandissent autant que possible le trou de leur lobe et le laisse ensuite pendre. Plus le trou est long, plus le rang social est haut.

Posté par Lequipedechoc à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le piercing de la langue

Dans les temples antiques des Aztèques et Mayas, pour les Shamans et les Grands prêtres se percer la langue faisait partie d'un rituel pour communiquer avec leurs Dieux. Des milliers d'années plus tard ce piercing est toujours très populaire mais plus pour les mêmes raisons...) 

Posté par Lequipedechoc à 17:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

Le piercing du nombril

Les premiers piercings du nombril remontent aux civilisations antiques d'Egypte. A cette époque, seul le pharaon et les familles Royales étaient autorisés à se percer le nombril. Les paysans qui violaient cette règle étaient exécutés ! Cependant, si une fille de paysan naissait avec un "nombril parfait" on lui permettait parfois de le faire percer et donc d'élever ainsi sa position sociale.
Le nombril est maintenant un des piercings les plus pratiqués.

Posté par Lequipedechoc à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le piercing masculin ou génital masculin

Beaucoup de piercings génitaux masculins ont des origines tribales. L'ampalang vient de Bornéo, où les femmes de certaines tribus n'épouseront pas un homme qui n'en porte pas. Celui-ci et d'autres comme le hafada sont considérés comme des rites de passage à l'age adulte. Mais il y en a beaucoup d'autres. Le prince Albert s'est fait percé ses organes génitaux à la fin de 1820. Il portait des pantalons léger et son piercing lui permettait d'accrocher son penis sur le coté afin d'éviter des renflements de pantalon disgracieux ; le nom de génital masculin viendrait de l'époque victorienne.

Le bijou est placé au bout du pénis. On peut trouver un Barbell ou un anneau. Il rentre dans l'urêtre et ressort à coté du frein sous le gland.

Posté par Lequipedechoc à 17:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le piercing des lèvres

mursi2La bouche et plus particulièrement les lèvres sont une partie du corps qui a un pouvoir aphrodisiaque puissant. C'est sans doute pourquoi seules les castes les plus hautes chez les Aztèques et les Mayas pouvaient orner leurs lèvres de boucles d'or pur.

En Amérique Centrale, Amérique du Sud et en Ethiopie, certaines tribus se percent la lèvre inférieure et agrandissent le trou pour y placer des plateaux en bois.

Qunat aux eskimos, ils portaient parfois un bijou en os sous la lèvre inférieur .On retrouve la même pratique chez certaines tribus africaines et amazoniennes mais avec un bijou en bois. Aujourd'hui le piercing des lèvres est assez courant, il se pratique le plus souvent sur la lèvre inférieure.

Posté par Lequipedechoc à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]